• Tournepeirre à Collier

    C'est un limicole ventru de petite taille de la famille des bécassins.

    Ce petit échassier que l'on trouve sur les côtes bretonne

    est un travailleur il cherche vers crustacés en retournant algues et pierres, d'ou son nom.

    Pas farouche, on l'observe à marée basse le long des plages.

    Il peut vivre 20 ans.

    *

     

    Tournepierre à collier

    *

    *

    Sauve qui peut!

    *

    Tournepierre à collier

    *

    *

    Tournepierre à collier

     *

    *

    A la recherche de nourriture.

    Tournepierre à collier

    *

    *

    Un met délicat à prendre.

    Tournepierre à collier

    *

    *

    Tournepierre à collier

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     

    Protected by Copyscape Plagiarism Check Software

    Ces images ne sont pas libre de droits.

    *****

    Cliquez sur les images pour les agrandir.


     

    Mouette rieuse.
    ****

     

    C' est un élégant oiseau aquatique .
    L'adulte: en plumage nuptial a le dos et le dessus des ailes gris clair.
    Les primaires externes sont blanches avec les extrémités noires.

    La mouette rieuse a un capuchon brun-chocolat qui s'étend
     jusqu'à l'arrière de la partie auriculaire,  et

     

    des croissants blancs autour de l'œil. 

     

    La queue est blanche,le bec, les pattes et

     

    les doigts sont rouge noirâtre.

     

    Les yeux sont foncés.

     

    En plumage d'hiver à des taches sombres nettes en arrière des yeux.

     

    Le capuchon sombre disparaît après la saison nuptiale.

     

    *****

     

    Mouette rieuse

     *

     *

     Mouette rieuse

    *

     *

     Une petite soif

    *

    Mouette rieuse

     *

     *

     

    -----------------------------------------------------------------------

     

     

     

    Recherche avec Seek 

    apartment rentals in madrid


    votre commentaire
  • Protected by Copyscape Plagiarism Check Software

    Ces images ne sont pas libre de droits.

    *****

    Cliquez sur les images pour les agrandir.


     

     

    Goéland
    ****
     La tête, la poitrine, le ventre et la queue sont blancs.
    Le dos et les ailes sont gris clair contrastant avec les rémiges noires.
    L'extrémité des ailes noire est marquée de quelques taches blanches.
    Le bec jaune possède une petite tache rouge sur la mandibule inférieure.
    Les pattes sont rose grisâtre.
    Il existe deux sous-espèces :
    la race vivant en Scandinavie, appelée Argentatus est plus grosse et le dessus gris est plus sombre que celui d'Argenteus,
    sous-espèces vivant dans les îles britanniques et que l'on retrouve en Bretagne  et le long des côtes du golfe de Gascogne.
    Les deux sous-espèces se mêlent en hiver et la différence entre les individus  les plus extrêmes est assez notable.
    Le goéland argenté peut être confondu avec le goéland leucophé,  
    assez semblable mais dont la silhouette parait plus robuste et dont les pattes sont jaunâtres.
     Autre confusion possible, avec le goéland cendré qui est toutefois nettement  plus petit avec un bec sans tache et des pattes jaune verdâtre.
    *****

    Goéland

    *
    *

    Goéland

    *
    *

    Goéland

    -----------------------------------------------------------------------

    votre commentaire
  •  

    Protected by Copyscape Plagiarism Check Software

    Ces images ne sont pas libre de droits.

    *****

    Cliquez sur les images pour les agrandir.


     

    Le grand cormoran


    Le grand cormoran est un oiseau à l'aspect robuste et massif
    Les ailes sont longues, sa queue est en forme de losange.
    Lorsqu'il est adulte il est de couleur noire avec le bas des joues et la gorge blanche.
    Une tache blanche sur la cuisse apparaît pendant la période nuptiale.
    Les pattes palmées sont noires.
    Le bec de couleur jaunâtre est crochu en son extrémité.
    Il a une longueur totale d'environ un mètre pour une envergure de 1,5 m.

    Il pèse entre 1, 8 et 3,2 kg.

    Ce sont  des oiseaux plongeurs.
    Ils peuvent, grâce au fait que leur plumage qui s'alourdit en se mouillant,
    plonger très vite et relativement profondément (jusqu'à 9 m)
    avec des apnées pouvant durer 60 secondes.
    Le revers de la médaille, c'est que leurs ailes ne sont pas
    imperméables et qu'ils se doivent de les sècher fréquemment.

    ******
    Un juvénile au sèchage
    *

     

    oiseaux de mer et d'eau douce

    *

    *

    oiseaux de mer et d'eau douce

    *

    *

    Je ne sais pas lire..............

    *

    oiseaux de mer et d'eau douce

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique